Journées d’études ontonautiques

Design des représentations et imaginaires des objets : Se réapproprier et repenser nos cadres de production, de conception, de consommation.

Publié par Manon Kalbez31 mai 2022

13 juin 2022 – 9h à 17h, Bibliothèque de l’Ecole Camondo, 266 boulevard Raspail, 75014 Paris

14 juin 2022 – 9h à 17h, ENSCI – Les Ateliers, salle Charlotte Perriand, 48 rue Saint Sabin, 75011, Paris

Lien vers le programme

Cette journée d’étude à vocation à :

1/ Présenter les travaux en cours du programme de recherche « design d’objet , design de représentation », mené en collaboration par l’ENSCI les Ateliers et l’école Camondo.

2/ Présenter les travaux de designer et de chercheurs qui questionnent les représentations des objets, celles que les objets véhicules et les pratiques de conception, de fabrication et de distributions qui sont ainsi induites ou questionnées.

3/ Ouvrir un dialogue académique plus large en invitant des chercheurs de disciplines multiples (philosophie, anthropologie, design, arts appliqués, etc.).

Cette journée d’étude s’inscrit dans un programme de recherche qui s’appuie sur un ensemble de travaux théoriques qui questionnent les définitions et les relations de l’objet :

1/ Repenser nos cadres ontologiques : à la suite des travaux de Descola, d’Escobar, ou de Viveiros de Castro, nous faisons l’hypothèse qu’il existe d’autres cadres ontologiques permettant de questionner nos définitions et nos relations aux objets. Il s’agit alors d’expérimenter d’autres ontologies pour élaborer des descriptions et représentations des objets et, à terme, de proposer des cadres ontologiques hybrides permettant de pluraliser nos relations et outils.

2/ Les imaginaires matériels : En nous appuyant sur les travaux de Gaston Bachelard nous développerons une approche à la fois pratique et théorique de ces imaginaires que cristallisent objets, matériaux, technologies, techniques et savoir-faire.

3/ Cartographie des relations : A la croisée des travaux d’Anna Tsing qui, à partir d’un champignon, dévoile un ensemble d’inter-relations économiques, culturelles, territoriales, de mode de vie et de la théorie des jeux de langage de Wittgenstein nous essaierons de proposer une représentation des relations qu’impliquent les objets et d’identifier des grammaires révélant des modes de vie qui leurs sont associés.

Pour modifier nos modes de vies il nous faut transformer – ou nous réapproprier – profondément notre rapport aux objets. Comme l’écrit Escobar :

« Les impasses sociales, économiques et écologiques où nous nous trouvons signalent un défaut majeur et global de conception (design) du Monde-1. Il s’agit donc de reconcevoir nos façons de faire monde. Ce travail de préconception pour re-designer des mondes implique une forte dimension ontologique. Je propose d’appeler “design pluriversel” cette activité essentielle aux transitions, visant à créer le contexte technologique, social et écologique adapté au développement de multiples formes de connaissances et de mondes, humains comme non-humains, et ce dans une dynamique d’enrichissement mutuel. »

Ce que nous nous proposons de faire est d’explorer les mondes dans lesquels les objets se déploient en tant qu’agent d’instauration (Souriau). C’est-à-dire en tant qu’ils produisent des imaginaires, des représentations, des modes de fabrications, de consommations et de distributions. L’objectif de ce programme est de produire les outils nécessaires à la création, au design et à la fabrication, de contextes sociaux, technologiques et écologiques adaptés au développement des mondes et de proposer des solutions pour les transformations de l’industrie.

Affiche ENSCI

Affiche journées d’études des 13 et 14 juin 2022.

Partager cette page sur :

Le lien a bien été copié !